Les chefs suisses ramassent les olives au Moulin du Calanquet

Plus de douze de chefs suisses et haut savoyards sont venus en Provence, à Saint-Rémy-de-Provence, découvrir l'olive et l'huile. Au Moulin du Calanquet, Dominique Gauthier et Serge Labrosse, chefs des établissements "Au chat Botté" de l'Hôtel Beau Rivage à Genève et du "Buffet de la Gare des Eaux Vives", étaient les chefs d'orchestre de cette journée. Accueillis par Anne et Gilles Brun, les propriétaires du Moulin du Calanquet, les restaurateurs ont pu découvrir et participer à la cueillette des olives. Dans l'arboretum composé de 75 variétés, les hôtes ont ainsi pu observer les étapes de la récolte et de la fabrication de l'huile : le tri, le pressurage... jusqu'à la délivrance du nectar vert.

 

Dans la grande salle du Moulin du Calanquet, au premier étage, Marc de Passorio, chef du restaurant du Vallon de Valrugues avait mobilisé sa brigade pour servir un déjeuner... autour de l'olive.

"Langoustines, poudre d'orange grillée, rôties à l'huile d'olive", "Filet d'onglet des Cévennes cuit sur noyaux d'olives noires", "Râble de lapereau à la tapenade"... et en dessert une "Toque explosée"... rendaient hommage à Dominique Gauthier, élu chef de l'année 2009 par le guide Gault et Millau. Pour Yannick Janin de "l'Angélique" à La Murat : "Les huiles du Moulin du Calanquet sont d'une qualité extrême et soulignent à la perfection la typicité d'un plat", un commentaire de ce dernier, qui opérait pour la première fois une cueillette d'olive... à la main et au peigne.

 

Dans une ambiance des plus sympathique et joviale, avec partie de pétanque et apéritif en préambule au repas, les chefs helvètes étaient en vacances à Saint-Rémy et ont tous pu contempler la magie des Alpilles.

 Ajouter un commentaire