Moulin du Calanquet : la taille des oliviers a commencé

Monsieur Jean-Pierre Brun et son équipe ont commencé la taille des 6.000 oliviers qui composent l'oliveraie du Moulin du Calanquet. La taille de l'olivier sert à accroître la production, limiter l'alternance, freiner le vieillissement, éliminer le bois superflu.

La taille se réalise après des périodes de risque et de froid, c'est donc une opération qui se réalise au printemps.

 

La taille de formation du jeune olivier :

Phase 1 : jusqu'à ce que l'arbre atteigne 1,5 m de hauteur, il ne faut pas véritablement le tailler. Il convient d'accompagner sa croissance en veillant aux points suivants : formation en monotronc, élimination des branches basses, conservation de la tige centrale.

Phase 2 : lorsque l'arbre dépasse 1,5 m de hauteur, la taille de formation débute. On sélectionne un maximum de 5 branches charpentières en éliminant la tige centrale du départ d'une charpentière.

La taille d'entretien :

Concernant la taille d'entretien (annuelle) quatre éléments sont essentiels :

la lumière : l'olivier doit être bâti en sorte que tout le feuillage soit exposé à la lumière.

le rapport feuille / bois : la feuille (photosynthèse et élaboration des éléments carbonés) est essentielle pour l'arbre. Elle a une durée de vie de 3 ans. Il faut donc stimuler la création de feuillage en éliminant le bois épuisé. De la sorte le rapport feuille / bois est maintenu le plus élevé possible.

l'aération : l'air doit circuler dans toute la frondaison : éviter la formation de zones à feuillage trop dense

le rapport feuilles / racines : l'équilibre des rythmes de l'olivier est donné par les racines (alimentation minérale : croissance) et les feuilles (alimentation carbonée : fructification). La taille favorise la croissance. Une taille trop sévère provoque une croissance excessive et une diminution de la production.

La taille de régénération :

C'est la taille qui est appliquée aux arbres repris après une longue période d'abandon. Elle vise à faire apparaître des branches nouvelles. C'est une taille très sévère que l'olivier supporte bien.

 Ajouter un commentaire