Moulin du Calanquet : attention la mouche de l'olive arrive

Attention si vous avez des oliviers, la mouche de l'olivier arrive.

 

Ce diptère vit exclusivement aux dépens de l'olivier. La mouche de l'olive mesure 4 à 5 mm de long. Elle se reconnait aisément aux petites tâches noires situées à l'extrémité des ailes. En outre, la femelle est facilement identifiable grâce à l'ovipositeur à l'extrémité de l'abdomen. Selon les régions, 3 à 4 générations se succèdent de fin juin à octobre. Les femelles pondent à l'intérieur du fruit et l'asticot se développe dans l'olive.

Les dégâts engendrés sont à la fois d'ordre : quantitatif, car les olives infestées chutent prématurément et sont inutilisables pour la confiserie et qualitatif, car les attaques de mouche entraînent l'apparition de défauts de goût et une élévation de l'acidité de l'huile. Ce ravageur est donc le principal ennemi de l'olivier et la mise en oeuvre d'une protection efficace est fondamentale.

 

Pour une efficacité optimale, il est indispensable d'intervenir dès la première génération, donc dès fin juin pour les zones précoces (basse altitude). Des informations concernant les périodes de traitement sont données soit par les Avertissements Agricoles édités par le Service Régional de la Protection des Végétaux, soit par le bulletin Infolive par l'Afidol.

Pour une meilleure précision, il est conseillé de surveiller soi-même les périodes de vol. Pour cela, un ou plusieurs pièges ("pièges à guêpes" remplis d'un mélange d'eau et de phosphate d'ammoniaque à 50g/litre) sont placés dans la parcelle. Ils sont installés dès la mi-juin et doivent être relevés tous les 2 jours. Dès les premières captures de mouche de l'olive, un traitement devra être réalisé dans les 48 heures.

 

Pour un meilleur respect de l'environnement, il est conseillé de pratiquer un traitement localisé dit "préventif" à l'aide d'un mélange attractif alimentaire et d'insecticide. Pour les 2 premiers vols de la mouche de l'olive pour les olives à huile et pour le premier vol pour les olives de table, l'insecticide préconisé est .... Pour les vols suivants, de façon à écarter tout risque de présence de résidus de pesticides dans l'huile, il faudra utiliser un insecticide à base de diméthoate.

Le traitement localisé "préventif" consiste à pulvériser le mélange attractif + l'insecticide sur la face Sud-Ouest des arbres sur une branche d'environ 1 mètre de long. Un contrôle du taux de piqûres de pontes doit être effectué une dizaine de jours après chaque traitement. L'observation de plus de 2% d'olives piquées pour les olives de table, ou 10% pour les olives à huile nécessitera la réalisation d'un traitement dit "curatif". Ce traitement consiste à pulvériser sur la totalité de la frondaison des arbres un insecticide à base de diméthaote seul.

 Ajouter un commentaire